Suède-Norvège

voir diaporama  Suède-Norvège

Arrivée à Copenhague en fin de journée. Nous traversons l'Oresund qui relie Copenhague à Malmö. De nombreuses éoliennes sont plantées dans la mer Baltique.

En Suède, nous visitons Tröllhattan, le long du Gotha Kanal de 190 kms. De nombreuses écluses régulent le trafic des bateaux entre Göteborg et Söderköping. Il traverse plusieurs lacs, dont le lac Vänern et Vättern.

Les écluses de Tröllhattan ont un dénivellé de 32 m. réparties sur 3 bassins.

Fjällbäcka, petit port situé sur la côte ouest de la Suède, est le village natal d'Ingrid Bergmann et également le lieu de résidence de l'écrivain Camilla Läckberg, reine du polar nordique.

C'est un très joli village avec ses maisons colorées du rouge de Falun typique de la Scandinavie. Les ruelles sont très pentues et nous retrouvons un peu l'ambiance des romans de Camilla Läckberg qui se passent tous ici. 

La traversée en ferry de Stromstead à Sandfjord en Norvège dure 2h30.

C'est à Morgedal, berceau du ski moderne, que nous avons prévu notre étape. Nous découvrons de petits bâtiments de bois traditionnels avec le toit en herbe.

Nous sommes en bordure du parc national Hardangervidda de 6500 km2 à une altitude moyenne de 1200m.  Riche en lichen, le plateau abrite un des plus vastes cheptels de rennes sauvages, plus de 10 000, qui migrent entre l'est moins enneigé l'hiver et se reproduisent dans l'ouest du plateau l'été. Nous n'en voyons aucun.

Très rapidement, lorsque nous partons en direction de Bergen, nous grimpons en altitude et franchissons des cols avec des murs de neige au bord des routes et des lacs gelés.

La Norvège est montagneuse et de nombreuses chutes d'eau spectaculaires descendent des sommets et des falaises.

Nous franchissons des cols à plus de 1000 m. d'altitude et redescendons au niveau de la mer pour longer les fjords. 

Le volume d'eau des chutes est impressionnant.

 

Bergen est la seconde ville de Norvège, fondée en 1070. Elle est surnommée la ville de la pluie et plusieurs blagues circulent dans la ville. Il n'y a pas de mauvais temps à Bergen, seulement des vêtements non adaptés ou encore un touriste demande à un enfant si la pluie s'arrête quelques fois et l'enfant répond :" je ne sais pas je n'ai que 8 ans". Les précipitations annuelles moyennes sont de 2250 mm contre 950 mm à Seattle.

L'accès à la ville est payant, sauf pour les véhicules électriques. En Norvège, nous avons vu beaucoup de Tesla.

Par chance, nous aurons 3 jours de grand beau temps pour faire mentir les blagues !!

La Norvège compte des quantités de fjords, certains plus spectaculaires que d'autres. Le Naeroyfjord, inscrit au patrimoine de l'Unesco, mérite amplement cette distinction. Les falaises du fjord s'élèvent jusqu'à 1400 m. d'altitude.

Pour y accéder depuis Kaupanger au bord du Sognefjord, il faut passer dans le tunnel routier le plus long du monde : 24,5 kms. Chose étonnante, au bout de 6 kms, nous arrivons dans une grotte toute illuminée, avant de reprendre le tunnel. Il y a encore 2 autres grottes tous les 6 kms.

Ce tunnel, plutôt sobre avec double voie dans un seul tube, permet aux habitants des villes et villages du bord des fjords de se déplacer sans devoir grimper à plus de 1000 m. pour passer le col, d'autant que cette route est fermée durant l'hiver.

Au-dessus d'Aurland, une plateforme Stegastein a été construite pour admirer le Sognefjord.

 

Sognefjord

Flam

Village au bord du Naeroyfjord

Chute au-dessus de Gudvangen

Plateforme de Stegastein

Au Moyen-Age, les églises ont été construites en bois. Depuis les Vikings, la technique et la tradition de la sculpture sur bois ont continué à se développer. Le travail du bois a atteint son apogée avec les églises en bois debout.

Elles ont toutes en commun des poteaux d’angle et une charpente de bois avec des planches murales posées sur des pièces d’assise. Leurs murs ainsi construits sont connus sous le nom de murs en bois debout, d’où le nom d’église en bois debout.

Actuellement, il n'en reste que 28 alors qu'au Moyen Age, il y en avait plus de 1000.

Parc de Langedrag

Déjà le chemin du retour. Nous avons prévu de rentrer par les hauts plateaux. Nous montons une nouvelle fois à plus de 1000 m. et retrouvons les remparts de neige. Certains lacs sont totalement gelés.

Nous espérons toujours voir un élan, sans succès jusqu'à maintenant. Nous avons vu quelques chevreuils.

Etape à Geilo, station de sports d'hiver et première rencontre avec le mauvais temps. Il pleut et il y a du brouillard. Afin de voir quand même quelques animaux locaux, nous nous rendons à Langedrag Park. Il y a des lynx, des renards polaires, des boeufs musqués et enfin des élans.

Nous revenons en Suède et passons par Tanum pour admirer les gravures rupestres datant de plus de 3000 ans. En fait, ce n'est pas exactement des gravures mais elles ont été martelées avec une pierre dure. Aujourd'hui, elles sont peintes en rouge afin que les visiteurs puissent voir distinctement les formes sans devoir trop s'approcher. Ces gravures, à l'air libre, sont en danger du fait de la pollution.

Arild's Vinegard

Arild est une petite ville typique des bords de mer suédois. Il y a un viticulteur qui produit du vin rouge et du vin blanc. Nous dégustons le vin blanc qui nous surprend agréablement. Par contre, la propriétaire nous déconseille le rouge qui ne ressemble pas du tout au vin que nous consommons habituellement. Il est très doux et se boit en apéritif.

Nous dormons dans la plus petite chambre que nous n'avons jamais vue. Impossible d'y prendre la valise.

Le lendemain, nous traversons la Baltique entre Helsinborg en Suède et Helsingor au Danemark en ferry.

Ce voyage nous a fait découvrir la région des fjords, la ville de Bergen, les montagnes norvégiennes et également les infrastructures routières d'un pays qui doit s'accommoder des cols et fjords. Nous avons passé un très grand nombre de ponts, de tunnels et des traversées en ferry.

De nombreuses routes sont à péage, il n'y a pas d'arrêt mais une caméra capte votre no d'immatriculation et vous recevez une facture, même à l'étranger !  Le plus simple est de prendre un "autopass" (voir "liens"). Vous pouvez ainsi contrôler vos frais sur Internet.