Espagne 2019 mars

De retour en Espagne après un superbe voyage au Portugal. 

Nous passons la "frontière" à Barca de Alta sur le Douro. Nous retrouvons l'horaire d'Europe Centrale.

Première étape à Salamanque. C'est une très jolie ville en pierres jaunes du plus bel effet. Il y a de nombreux monastères et églises, tous très impressionnants. La vieille ville est bien conservée.

La région de Salamanque est très réputée pour ses jambons "pata negra", notamment avec le village de Guijuelo qui produit le meilleur jambon du monde et en tout les cas le plus cher (2000 euros pour le plus cher !!). Il faut avoir le palais très délicat pour en apprécier toutes les subtilités. Nous nous contenterons de les regarder.  

 

Après Salamanque, nous partons pour Saragosse pour rejoindre ensuite la côte méditerranéenne. Nous traversons de vastes plaines à près de 600-800 m. d'altitude. C'est le pays des arbres fruitiers qui sont actuellement en fleur. Il y a également beaucoup d'oliviers, comme partout en Espagne et au Portugal.

L'Estartit, station balnéaire sur la Costa Brava, est plutôt déserte à cette saison. Toutefois, la température y est agréable et le camping, bien aménagé, nous permet de faire un peu de maintenance : nettoyages et lessive. Dans les environs, il y a plusieurs réserves naturelles. L'une d'elles, la réserve d'Aguamolls près d'Empuriabrava, est particulièrement intéressante. Nous l'avons visitée lors d'une précédente visite en 2015 mais nous y retournons avec plaisir. Nous ferons un autre parcours. Nous y sommes 1 mois et demi plus tôt et les iris d'eau ne sont pas encore en fleur. 

 Il y a de  nombreuses cigognes, comme d'ailleurs dans tout le sud de l'Espagne et le sud du Portugal. Pendant ce voyage, nous en avons vu plusieurs centaines.

Nous apercevons également le grand cormoran, la grande aigrette, des hérons, des sarcelles d'hiver, des tadornes de Belon, des canards colverts, des foulques (ces deux derniers en grand nombre sur le Léman aussi), des échasses blanches et un busard des roseaux. Il y a également des daims mais ils sont plutôt timides et on les aperçoit à travers les branches des arbres. Heureusement, en ce moment, il n'y a pas de feuilles aux arbres pour les dissimuler.  

On pourrait croire que nous avons changé de pays. Fini l'Espagne, ici commence la Catalogne. Dès notre entrée sur le territoire catalan, de nombreux signes font référence à la demande d'indépendance. Les panneaux des villages indiquent République de Catalogne, des drapeaux catalans partout avec des rubans jaunes attachés sur les bords des routes, dans les buissons et les arbres, dessinés sur les routes. Difficile de ne pas comprendre, d'autant que l'Office du Tourisme de L'Estartit distribue des prospectus explicatifs de toutes ces manifestations d'indépendance. Depuis longtemps déjà, la Catalogne se distinguait des autres régions mais là, c'est vraiment surprenant. 

La météo étant pessimiste pour la côte Atlantique espagnole et française, nous changeons de cap et partons sur la Costa Brava. Nous y resterons quelques jours pour profiter encore du soleil. 

Nous visitons la réserve naturelle de Aguamolls près de Roses. La balade est jolie et nous apercevons beaucoup d'oiseaux. 

Nous faisons nos adieux à la Méditerranée pour rejoindre le Futuroscope à Poitiers. Ce parc dévolu au 7ème art et aux films 3D à son origine a bien changé depuis notre visite en 1994. Il est devenu un parc d'attractions. Nous passons 2 journées sympas.

C'est le moment du retour.