Monténégro 2019

Quelques jours au Monténégro pour découvrir ce pays.

Arrêt incontournable : les Bouches de Kotor. C'est une des plus belle baie du monde et est formée par 4 golfes en enfilade, reliés par des passes étroites, tout cela au pied de hautes montagnes.

Quand nous étions venus en Yougoslavie en 1985, nous nous étions arrêtés à Kotor. Il y avait encore beaucoup de traces du tremblement de terre de 1979, maisons détruites, difficultés d'approvisionnement, routes en mauvais état. Heureusement, depuis la nomination au Patrimoine Mondial de l'Unesco, de gros travaux ont été entrepris et Kotor est redevenue une jolie ville touristique. 

 

 

 

 

Nous poursuivons notre route par la côte avec de superbes vues sur des plages de sable. En Croatie, les plages sont en galets ou en gravier blanc. Ici, nous retrouvons du sable.

Notre voyage comportait une étape dans le massif du Durmitor dans une station de ski à plus de 1500 m. Malheureusement, la météo était exécrable pour les quelques jours où nous étions sur place. Annonce de pluie et neige mélangées, températures prévues de -1 le matin. Sans oublier qu'avec une météo de ce genre, les sommets n'auraient plus été visibles. Nous avons donc renoncé.

Nous nous sommes installés à Virpazar pour faire une balade en barque sur le lac de Skhoder, partagé entre le Monténégro et l'Albanie. La balade dure 3 heures et nous profitons pleinement de la quiétude des lieux. Les bords de ce lac sont en partie couverts de nénuphars jaunes de petite taille et blancs plus gros et surtout plus spectaculaires. Nous voyons plusieurs martin-pêcheur, des cormorans pygmée et des grands cormorans et des canards. Ce n'est pas la période de migration aussi il n'y a pas beaucoup d'oiseaux.

Un pêcheur vient nous montrer ses prises, d'énormes carpes qui seront apprêtées dans les restaurants de Virpazar.

 

Stevi Stephan est une jolie petite station touristique qui vaut surtout par la vue que l'on a depuis la corniche. En effet, la ville appartient à un complexe hôtelier.

Nous arrivons à la frontière albanaise que nous passons avec une attente raisonnable de 40-45 minutes.

Albanie 2019 (textes)

Albanie 2019 (photos)